Avec vous... Tous les jours !
Spacer
Logo
Logo Cliquez pour consulter la circulaire de la semaine
Spacer
  
image
  
Menu
Spacer
Le jeudi 24 avril 2014           
Rechercher :    
Spacer
 
image
Site en développement
image
  
image
L'actualité environnementale

Publié le 24/10/2007

Un temps propice à la récolte des produits sexuels

Le touladi de Blue Sea fait le tour du Québec

Jean Lacaille – Blue Sea- Une équipe du ministère des Richesses naturelles et de la Faune du Québec était à Blue Sea en début de semaine pour récolter les produits sexuels du touladi dont l’objectif est d’assurer l’ensemencement de cette espèce à travers le Québec.

L’équipe a installé ses pénates, aux abords du lac, sur la propriété de Mme Murielle Bainbridge sur le chemin Bainbridge dans le secteur du Domaine Mont Lac.

“Nous sommes en plein dans la période de maturité sexuelle du touladi. Les femelles sont gorgées d’oeufs que nous recueillons et que nous marions au sperme du mâle pour en faire des petits qui grandiront pendant un an et demi dans notre pisciculture de Lac-des-Écorces, dans la région des Basses-Laurentides”, précise Catherine Rooney, membre de la l’équipe de la direction régionale outaouaise du ministère des Ressources naturelles et de la Faune du Québec.

La récolte des produits sexuels a eu lieu mardi sous une pluie battante. La veille, à la brûnante, des filets sont été aménagés dans la petite baie tout près de la résidence de Mme Murielle Bainbridge. “Nous ne pouvons maintenir le touladi plus de 90 minutes dans ces filets. Il se sent emprisonné et peut se blesser très sérieusement. Nous les transvidons alors dans deux bassins, un premier pour les femelles et l’autre pour les mâles. Chaque spécimen est analysé, un à la suite de l’autre. Notre récolte à Blue Sea a été excellente”, d’ajouter le biologiste, Henri Fournier.

Du beau travail


Plusieurs spéciments, puisés au hasard de l’exercice de la récolte, sont le fruit d’ensemencements antérieurs de l’Association pour la sauvegarde du lac Blue Sea qui a fait de l’excellent travail au cours des ans. Les spécimens ont grandi. Les amateurs de la pêche sportive, et ils sont nombreux au nord de l’Outaouais, en auraient eu plein les yeux s’ils avaient assisté aux opérations de récolte mardi dernier. Comme dirait l’autre “il y en avait des longs ...comme ça !”

Le touladi, ou la truite grise, est une espèce particulière en Outaouais. Il raffole des plans d’eau outaouais où l’eau est claire et profonde. C’est en Outaouais où il est le plus abondant de même que dans la région de la Mauricie.

“Ce qu’on récolte ici se retrouve dans plusieurs plans d’eau de l’Outaouais et de la Mauricie. Cette récolte d’aujourd’hui servira aux ensemencements de lacs d’ici un an et demi, tout juste le temps que nos petits bébés n’atteignent la grandeur voulue”, précise Catherine Rooney.

L’équipe du ministère répète la même opération tous les deux ans. Chaque femelle produit, en moyenne, 2 500 oeufs. La récolte de mardi, à Blue Sea, représente une quantité d’environ 55 000 oeufs.

Du moulac par hybridation


Ces experts de la faune du ministère québécois ont exercé un croisement du touladi et de l’omble de fontaine pour créer le moulac, une espèce très prisée par les amateurs de pêche sportive. “Le moulac est un poisson hybride qui est créé pour encourager la pêche sportive sur les lacs du Québec. Il vit également en eau profonde¨, ajoute Henri Fournier.

Peu de dorés dans le lac Blue Sea


Le doré ne vit pas en eau profonde et claire. Il préfère les eaux brunes. C’est pourquoi on en retrouve peu dans le lac Blue Sea qui regorge cependant de touladi, bien sûr, mais également d’achigan à petite et grande bouche, de barbotte, de grand brochet, d’omble de fontaine et de perchaude.

“C’est un beau lac pour la pêche sportive qui fort heureusement a été épargné par les algues bleues”, de dire Catherine Rooney.

L’équipe du ministère connaît bien le lac Blue Sea. Elle y revient tous les deux ans pour assurer l’efficacité de son programme d’ensemencement du touladi. Si vous allez pêcher en Mauricie, il ne serait pas étonnant que vous capturiez un touladi qui provient des eaux du lac Blue Sea.

Allo Outaouais.com tient à remercier tous les membres de l’équipe du ministère pour leur grande collaboration à la réalisation de ce reportage, qui, nous l’espérons, vous aura appris quelque chose sur la récolte des produits sexuels du touladi.

 

Ce merveilleux lac Blue Sea déborde vraiment de richesses naturelles; en voilà encore la preuve!

Commentaire de Andrée le 24/10/2007 à 16h27, Gracefield
Page 1 de 1    

Spacer
Formulaire de commentaires
Spacer
Nom :
Spacer
Courriel :  (ne sera pas publié sur le site)
Spacer
Municipalité :
Spacer
Émoticônes
Spacer
Commentaire :
  
  Garder mes informations en mémoire
Spacer
  M'informer de l'entrée de nouveaux
commentaires
Spacer
Entrez l'information que vous
voyez dans l'image qui suit :
Spacer
Spacer
Spacer

image
 
image
  
image
 
  
Début de la page

Page précédente   |   Retour à la page d'accueil

  
  
  
© Allo Outaouais.com - 2007   •   À propos
Hébergement par : Portail de la Vallée de la Gatineau